Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Gérard Chouquer - Cadastres et fiscalité dans l’Antiquité tardive

Presses Univ. François-Rabelais, Tours, 2014, 451 p. (collection Perspectives historiques)
Alain Ferdière
Référence(s) :

Gérard Chouquer - Cadastres et fiscalité dans l’Antiquité tardive, Presses Univ. François-Rabelais, Tours, 2014, 451 p. (collection Perspectives historiques)

Texte intégral

1Cet ouvrage fait le pendant, pour l’Antiquité tardive, d’un autre travail récent du même auteur : Chouquer G. - La Terre dans le monde romain, anthrolologie, droit, géographie, coll. d’Archéogéographie de l’Univ. de Coimbra, Errance, Paris, 2011, 357 p. Il faut signaler d’emblée que le volume examiné ici est utilement complété par la mise en ligne quasi simultanée d’un assez important corpus de texte, sur le site de l’Observatoire des formes du foncier : Chouquer G. - Documents de droit agraire antique et altomédiéval en Occident iie av.-xe s. apr. J.-C.), en ligne (2015) : http://www.formesdufoncier.org/​index.php?rub=thematiques/​fonciers/​

2Le volume est structuré de manière extrêmement pratique et – au bon sens du terme – didactique, en deux parties quasi égales : d’abord huit chapitres analytiques et synthétiques, puis deux annexes, enfin des tables et index.

3• Pour les 8 chapitres :

  • chap. 1 - Qualification de la littérature d’arpentage tardo-antique (p. 19-50)

  • chap. 2 - La place remarquable de l’Italie dans les sections gromatiques tardives (p. 51-69)

  • chap. 3 - Les principes de la réforme de Dioclétien (p. 71-107)

  • chap. 4 - La structure fondiaire (p. 109-124)

  • chap. 5 - Les différentes formes de la structure fondiaire (p. 125-147)

  • chap. 6 - La délimitation et l’archivage des unités (p. 149-176)

  • chap. 7 - L’évaluation fiscale et le calcul de l’impôt (p. 177-194)

  • chap. 8 - Orientations et points de discussion (p. 195-222)

4Ces chapitres sont clos par une “ Conclusion générale ” (p. 223-225), et un cahier de 19 figures en couleur (dont schémas, tableaux, largement commentés) est inséré hors-texte entre les chapitres 6 et 7.

5• En complément :

  • annexe I - Dictionnaire sommaire des termes et expressions de l’arpentage, du cadastre, de la fiscalité et du foncier dans l’Antiquité tardive (ive-début du vie siècle) (p. 227-398) : ce glossaire – tel qu’il aurait tout aussi bien pu être dénommé – de non moins de 172 p. est un outil extrêmement précieux pour qui veut travailler sur ces questions.

  • annexe II - Évolution des interprétations sur la fiscalité tardo-antique et la capitation (p. 399-406) ; cet aperçu historiographique de la question de la capitation est lui aussi précieux : on remonte ainsi au xiiie siècle pour aboutir à 2012 (É. Magnou-Nortier), en passant bien sûr par F. Lot, A. Piganiol, J. Durliat ou A. Chastagnol…

  • Bibliographie, de non moins de 15 p. (p. 407-421), et sans doute plus de 150 références.

  • Table des figures (19 figs), p. 423.

  • Table des documents cités, p. 425-431.

  • Index des auteurs modernes, p. 433-434.

  • Index général, p. 435-447.

6Ce volume constitue ainsi une référence incontournable pour qui s’intéresse à ces questions de fiscalité foncière, domaine incontournable des recherches concernant l’organisation de l’économie agraire, la structuration du paysage et globalement l’organisation des campagnes, ici pour l’Antiquité tardive, domaine fort peu documenté par les données archéologiques elles-mêmes, comme on le sait – et presque par définition.

7Un corpus impressionnant de textes gromatiques ou fiscaux de cette période est ainsi disséqué et analysés, aboutissant à une vision certainement renouvelée de ces questions particulièrement débattues pour cette période dans l’historiographie (voir ici Ann. 2). Ces sources textuelles sont il est vrai relativement abondantes pour l’Antiquité tardive et ici vues en détail dans toutes leurs implications pour ce sujet : figure en tête l’œuvre de Siculus Flaccus, que l’auteur propose – à la suite d’autres chercheurs – de placer au ive siècle.

8Il serait long et fastidieux – voire répétitif par rapport au volume concerné lui-même – d’analyser en détail le riche contenu de cet ouvrage, et je n’en ai d’ailleurs sans doute pas les compétences. Mais il s’agit clairement d’une contribution dès lors incontournable de la question : il faut donc rendre hommage à la constance et persévérance de l’auteur à mettre ainsi ce travail à disposition des historiens, archéologues s’intéressant au monde rural de l’Antiquité Tardive dans toutes ses dimensions. Le spécialiste de la Gaule romaine regrettera que ces documents ne concernent pas ce territoire mais bien plus l’Italie voir l’Orient, mais on ne peut évidemment en faire le reproche à l’auteur ! Dans quelle mesure peuvent-elles s’appliquer au territoire gaulois ? C’est ce à quoi on peut dorénavant s’atteler, en connaissance de cause, grâce à ces bases.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alain Ferdière, « Gérard Chouquer - Cadastres et fiscalité dans l’Antiquité tardive », Revue archéologique du Centre de la France [En ligne], Tome 54 | 2015, mis en ligne le 01 décembre 2015, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://racf.revues.org/2317

Haut de page

Auteur

Alain Ferdière

Professeur honoraire d’Archéologie, LAT/UMR CITERES, Tours

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue archéologique du centre de la France sont disponibles selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page